Intégrer une Junior-Entreprise dès sa première année d’école post-bac, ou comment donner une plus-value à votre cursus

3 Avril 2019

En Octobre 2018, soit un mois seulement après leur arrivée en école de commerce post-bac, et trois mois après l’obtention de leur Baccalauréat, Émilie, Maxence et Joséphine ont fait le choix de rejoindre la Junior-Entreprise de l'IÉSEG School of management : IÉSEG CONSEIL.

Comment vivent-ils cette expérience unique ? 6 mois après leur entrée chez IÉSEG CONSEIL Paris, ils  nous donnent leurs impressions et répondent aux intérrogations et appréhensions que pourraient avoir des lycéens ou jeunes étudiants quant à l'intégration d'une Junior-Entreprise.

Comment avez-vous eu connaissance du mouvement des Junior-Entreprises ? Pourquoi avoir fait ce choix associatif, parmi toutes les associations présentes à l’IÉSEG ?

Joséphine : J’ai entendu parler de la Junior-Entreprise (JE) en m’intéressant aux associations de l’école avant d’entrer à l’IÉSEG. Sans savoir exactement à quoi ça correspondait, j’ai eu envie d’y postuler car c’était pour moi un moyen d’apprendre par la pratique et une opportunité de rentrer rapidement dans le monde du travail.

Emilie : Je savais que l’IÉSEG avait une JE avant d’intégrer l’école sans vraiment savoir à quoi cela correspondait. J’avais déjà fait partie d’un mouvement de « mini-entreprise » et j’ai eu envie de renouveler cette expérience. Mon choix a été décisif lors des amphithéâtres de présentation des associations. La Junior-Entreprise était pour moi un moyen de m’épanouir dans la vie associative de IÉSEG en travaillant sur des cas concrets auprès de clients.

Quel a été le processus de recrutement pour des étudiants en première année ? Comment avez-vous vécu ce processus sachant que vous commenciez au même moment votre vie d’étudiants en postbac ?

Emilie : Le processus est le même pour les étudiants en 1A que pour tous les autres étudiants à l’IÉSEG (bachelor et master). Il se déroule en 3 phases sélectives avec une phase « CV et Questionnaire », un entretien individuel et un cas pratique. J’étais allée me renseigner en amont au début de l’année en toquant au local JE directement pour en savoir plus. J’ai été accueillie par Chloé, étudiante en master et ancienne responsable du développement commercial, qui m’a dit que la communication serait faite sur Facebook.

Joséphine : On est passés par le même système que les étudiants d’autres années. D’abord CV et questionnaire de motivation. Puis un entretien d’embauche façon “pro”. Enfin un cas pratique qui consiste à remplir en un week-end une ou plusieurs des missions quotidiennes du postes. J’étais un peu tendue car je me demandais comment je pourrais être prise sans aucune connaissance alors que des étudiants avec plus d’expérience candidataient pour les mêmes postes. En plus, je n’avais pas la moindre idée du genre de poste qui pourrait me convenir. C’était du stress pour pas grand chose: les membres étaient là pour nous aider à trouver le poste qui nous convenait le mieux. De plus, j’ai rapidement compris que la JE recherchait des étudiants prêts à s’engager et qu’elle se chargerait de nous faire monter en compétences.

En intégrant la Junior-Entreprise de l’IÉSEG, il vous a été demandé de vous spécialiser parmi différentes activités disponibles : aviez-vous conscience des tâches que vous auriez à réaliser en tant que Junior-Entrepreneur ?

Emilie : Je n’avais pas d’idée précise sur le rôle de chaque poste. J’ai donc lu les différentes fiches de postes présentes sur l'espace étudiant et j’ai retenu deux postes : Chef de projet et Business Developer, avec une préférence pour le poste de Chef de Projet. J’avais conscience que j’allais travailler sur des projets concrets et être amenée à m’entretenir avec des professionnels. Je savais également que la JE me prendrait beaucoup de temps mais cela ne m’a pas empêché de suivre correctement mes cours et continuer de faire du sport à côté.

Maxence : J’ai eu la chance de pouvoir être très bien informé par un membre de la Junior-Entreprise. Cela nous permet d’en apprendre plus sur le fonctionnement et les tâches. Ainsi il ne faut pas hésiter à rencontrer les membres et à échanger avec eux.

Comment arrivez-vous à mêler les cours de première année, dans un domaine que vous n’aviez peut-être jamais étudié auparavant, et vos études de conseil pour des entreprises extérieures ?

Emilie : Lors de mon arrivée à la JE je n’avais encore jamais vu d’étude de conseil et les cours de première année ne correspondaient pas vraiment au travail effectué en JE. J’ai surtout appris « sur le terrain » en regardant les anciennes études réalisées et en demandant des conseils aux anciens membres. Aujourd’hui ce sont les éléments que j’apprends en JE qui m’aident à comprendre mes cours et non l’inverse.

Maxence : Lorsque nous intégrons la Junior-Entreprise nous sommes formés. Nous apprenons également en regardant ce qui a déjà été fait et nous nous faisons aider par les membres qui ont de l’expérience. Les cours à l’IÉSEG sont un support pour apprendre à travailler de manière rigoureuse dans une Junior-Entreprise. Cependant cela va également dans le sens inverse, ce que nous apprenons à l’IÉSEG CONSEIL nous donne de l’avance sur le programme de l’école, nous gagnons en maturité et en expérience.

Joséphine : L'avantage de la JE, c’est que nous n’avons pas d’horaires ! Même si ça représente un réel investissement, il est toujours possible de ralentir le rythme quelques jours pour redonner la priorité aux cours et surtout aux projets de groupe. Aujourd’hui c’est la JE qui me permet de mieux comprendre les cours et leur intérêt pour la vie active.

En sortant tout juste du lycée, estimez-vous avoir déjà les compétences pour conseiller une entreprise ?

Emilie : J’ai personnellement fait un Bac scientifique et je n’avais jamais fait d’économie auparavant, ainsi je ne pensais pas avoir les compétences pour conseiller une entreprise. Mon objectif n’était pas d’utiliser ces compétences mais bien des les acquérir.

Maxence : Pas besoin de compétences particulières pour commencer jeune et se former ! Il ne faut pas avoir peur de ne rien savoir. Justement, se lancer tôt nous permet d’apprendre rapidement. Chaque étudiant motivé sortant du lycée peut développer des compétences en consulting.

Le cursus IÉSEG étant en 5 ans, envisagez-vous votre cursus en lien avec la JE dans les années à venir ?

Emilie : En intégrant la JE, on s’engage dans une réelle aventure avec une possibilité d’évoluer dans les pôles et les postes. Je prévois de réintégrer la JE après mon échange à l’étranger car c’est une expérience que j’ai envie de continuer à vivre jusqu’à la fin de mon cursus à l’IÉSEG.

Maxence : Je pense poursuivre mon cursus en étant dans la Junior-Entreprise. C’est un vrai parcours JE ! Nous pouvons même prendre une année de césure pour travailler à plein temps ce qui est une super opportunité ! C’est également le moyen de créer des liens forts avec des membres de l’association et de se retrouver tout le long de notre cursus.

Joséphine : Oui sans hésitation ! On a la chance de pouvoir faire partie de la JE pendant 5 ans (deux ans de plus que dans les écoles post-prépa) ce qui nous permet d’évoluer, de découvrir de nombreux postes. Surtout, on peut créer de super liens d’amitié avec des étudiants qui sont tous motivés par la même chose et qu’on n’aurait probablement jamais rencontrés autrement.

Pour conclure, quel conseil donneriez-vous à des lycéens souhaitant s’engager en Junior-Entreprise dès qu’ils entreront en école ?

Emilie : Si vous êtes curieux et motivés, foncez ! La JE c’est du travail auprès de professionnels mais c’est aussi de l’associatif, des rencontres, des super week-ends etc… C’est une occasion de donner un véritable sens à votre parcours à I’IÉSEG en appliquant vos cours ou en apprenant de nouvelles connaissances.

Maxence : Courez ! Venez participer à une expérience incroyable ! Renseignez-vous au maximum pour trouver le poste qui vous correspond. Soyez à l’écoute des membres, ils peuvent vous donner de très bons conseils. Entrez dans le parcours JE !

Joséphine : Venez ! Le plus tôt possible ! Peu importe que vous ne pensiez pas avoir les compétences, que vous ne pensiez pas pouvoir gérer en même temps vos cours, ne vous auto-censurez pas. C’est à la JE que vous apprendrez et plus longtemps vous y resterez, plus ce sera intéressant. Et puis, on ne fait pas que travailler : congrès régionaux ou nationaux et différents événements spécial JE sont là pour se récompenser !

Merci !

Nous mettons à disposition nos talents, pour vous !

Demander un Devis

Nous Contacter / Paris

1 Parvis de la Défense,
92800 Puteaux

Nous Contacter / Lille

3 Rue de la Digue,
59000 Lille

Nous Suivre / Paris

Nous Suivre / Lille

© Copyright - IÉSEG CONSEIL 2019
Mentions Légales